ABBAYE DE MONTMAJOUR
SANDRO MILLER

Comment un photographe publicitaire entreprend d'honorer les grandes signatures du fine art par la citation d'un ou deux de leurs portraits les plus célèbres : même décor, même habit, même figure reconstituée sous les traits d'un acteur polymorphe, Sandro Miller signe une comédie à la convergence de tous les talents.

SOPHIE ELBAZ

Venue du reportage qu'elle a pratiqué dans le système des grandes agences de presse, Sophie Elbaz a choisi de se consacrer à la création pure, à constituer un œuvre d'auteur. Une exposition en galerie lève le voile sur une nouvelle démarche, toute intérieure inspirée par l'éloignement de l'actualité du monde et imprégnée la relation à l'existence.

Karolin Klueppel

 

C’est Karolin Klueppel, qui a travaillé pendant 1 ans sur sa série "Mädchenland (Kingdom of Daughters)" qui est nommé lauréat de la 62ème édition de La Bourse du Talent dans la catégorie portrait.

C'est un véritable honneur pour elle d'exposer son travail et d'ainsi partager son témoignage sur une minorité indienne. 

Eric Karsenty: «Ce travail d’une grande sensibilité, et une attention aux choses et aux gens. Chaque image est une inspiration, dans la mise en scène des enfants et des objets, elle retranscrit de réels instants.»

Michel Slomka

C’est Michel Slomka, qui a travaillé pendant 5 ans sur sa série "Srebrenica, le retour à la terre" qui est nommé lauréat de la 61ème édition de La Bourse du Talent dans la catégorie reportage. C'est un véritable honneur pour lui d'exposer son travail et d'ainsi partager son témoignage sur la Bosnie Herzégovine. Michel Slomka compte continuer cette série afin de témoigner 20 ans après le massacre de ses nouvelles générations qui apprennent une nouvelle histoire, l’histoire de leur pays qui n’est pas évidente et suivre l’évolution de cette population.

 

 

 

 

Maciek Pozoga - Lauréat de la Bourse Photographe 2014 de la Fondation Jean-Luc Lagardère

La réflexion de la photographie

Maciek Pozoga - Lauréat de la Bourse Photographe 2014 de la Fondation Jean-Luc Lagardère

C'est une fête comme c'était la fête quand vos parents ou un grand-oncle vous emmenaient au cinéma.

Les éditions de L'œil lui consacrent un ouvrage monographique, riche de tout ce qui fait l'univers de Jean-François Spricigo, absolument sombre et tendre, résolument chaotique, éminemment poétique. Où l'on voit que le photographe s'insinue en alien dans ce paysage si formaté de la photographie contemporaine plate sérielle et désincarnée pour interroger et troubler son lecteur.

La Salem Suite en 15 pièces

Il y a parfois de tristes conjonctions. Will Mc Bride qui aurait dû le 10 mars prochain participer au vernissage de la belle exposition que lui prépare Nicole Canet dans sa galerie Au Bonheur du Jour est décédé à Berlin le 29 janvier. En une quinzaine d'épreuves originales 51x61cm, la galerie présente un de ses plus beaux sujets.

Bernard Leblanc est mort cette nuit à l'hôpital de Jossigny, en Seine-et-Marne, Bernard Perrine me l'a appris ce matin. Le monde de la photographie connaissait le spécialiste mondial de la sensitométrie familier des services de recherche Eastman de Rochester, le professeur à l'école Louis Lumière, le journaliste créateur avec son comparse Chenz de la rubrique Photologie de "Zoom", et par la suite la grande signature de la non moins défunte revue "Le Photographe".

Sous sa couverture peau de pêche, le beau petit livre s'ouvre sur une lettre, la lettre qu'un soldat écrit le 23 mars 1915 à son institutrice restée en Corse. Du soldat et de l'institutrice, nous ne connaîtrons que les initiales des noms de famille, T. et C. Mais de la Corse, Bernard Cantié nous livre des image troublantes de vérité et de profondeur, au noir et blanc aussi âpre que les visages qui y défilent, de trois ou quatre âges.

Pages