Arles 2014 été

L’atelier du midi propose une exposition photographique autour des questions actuelles d’identité, entre assimilation et dissimulation. Issues de l'École Nationale Supérieure de la Photographie, ces 4 jeunes auteurs ont chacune un parcours qui s'inscrit sans équivoque dans l'histoire de la photographie, entre « documentaire fiction », « approche poétique » et « reportage social ».

Le BAL

Du 23 mai au 24 août 2014, LE BAL présentera une exposition d’envergure consacrée au photographe américain Lewis Baltz.

Conçue par Dominique Païni, David Campany et Diane Dufour et en étroite collaboration avec l’artiste, l’exposition reviendra sur ses séries les plus remarquables de The Prototype Works (1967-1976) àRonde de nuit (1992-1995) et interrogera pour la première fois l’influence du cinéma, notamment européen (Godard, Antonioni) sur la formation de cette oeuvre majeure.

performance inédite de Edward Perraud et Véronique Bourgoin

Avec en avant-première une performance créée pour l'occasion de Edward Perraud et Véronique Bourgoin.

Entouré de fraps blanc sur lesquels seront projetées des images mentales, Edward Perraud jouera de la batterie avec ses baguettes transformées en pinceaux.

La soirée sera animée par des échanges autour de l'Art comme forme de résistance : Linda Bilda, artiste autrichenne présentera son projet Popopo (Poétique, Politique, Populaire). Ayakamay, artiste japonaise, fera une performance improvisée.

Du 22/08 au 14/09/2014

La 18e édition des Journées photographiques de Bienne (Suisse) se déroulera du 22 août au 14 septembre 2014. Cette nouvelle édition explorera le thème de l’hybridation dans la photographie contemporaine au travers de 20 expositions rassemblant 45 artistes.

« Entre enregistrement de la réalité et technologie digitale, le médium photographique se prête aux croisements par sa malléabilité. Cette capacité en fait un instrument idéal pour exprimer les défis d’un monde globalisé. »

Rendez-vous au BAL le jeudi 3 juillet à 20h
PAYSAGE VS GÉOGRAPHIE

La soirée se divisera en deux temps de lecture : d’abord une fiction en cours d’écriture provisoirement intitulée Finistère Point, monologue dont l’argument - un homme floué par un promoteur immobilier - croisera de près ou de loin l’univers de Baltz. Puis un texte plus théorique, Paysage vs géographie, qui interrogera les rapports conflictuels entre l’un et l’autre dans l’œuvre de Baltz, dans la nouvelle vague et dans le cinéma en général.
 

Arles 2014 été

L'Association des Etudiants de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie vous propose de découvrir son exposition annuelle de travaux d'étudiants : Work in Progress 2014, La Part des anges. Celle-ci réunit les travaux de 35 étudiants qui ont, dans le cadre de cette expérience unique, associé leur réflexion artistique à celle d'un commissaire de leur choix, Pierre-Yves Brest.

Nouveau lieu de découverte de jeunes talents photographiques

Le label Hôtels Paris Rive Gauche, a décidé de poursuivre son action dans la promotion de la photographie contemporaine. C’est chose faite avec l’arrivée dans le label de l’Hôtel La Belle Juliette où le Salon des voyageurs est consacré exclusivement aux expositions de photographie.

Galerie Imagineo

« Small is beautiful ! »... Un adage auquel la Galerie Imagineo et l’agence révélateur souscrivent en consacrant l’exposition «S» aux petits formats.

Il y a quelque chose de très américain dans les photographies de Barry Cawston. Pourtant, elles n’ont pas été prises aux États-Unis, mais en Italie, à Cuba, au Brésil, au Mexique ou même à Bristol, en Angleterre. On y retrouve la mélancolie des tableaux d’Hopper et la modernité des couleurs de David Hockney. 

Du 23 juin au 30 novembre 2014, l’exposition Visages et Vestiges de la Grande Guerre, une installation originale de photographies de Didier Pazery.

Présenté à la gare de l’Est, lieu emblématique du départ des soldats pour le front, cet ensemble photographique est unique. Il comprend des portraits réalisés entre 1996 et 2007 qui mettent en scène les derniers survivants du conflit alors qu’ils étaient centenaires.

Pages