Encierro de Pampelune, courir avec la mort

Bourse du talent #25 /
Encierro de Pampelune, courir avec la mort / Francis Blaise / présentation
Samedi 10 Juillet -Mercaderes- Ganaderia Doña Dolores Aguirre Ybarra -34 blessés dont 2 par coups de cornes- Durée 2mn56.  
Encierro de Pampelune, courir avec la mort 
Durant 9 jours, Pampelune revêt ses couleurs de fête, le rouge et le blanc. Fête religieuse en honneur de San Fermin mais également fête paienne qui célèbre le taureau et le vin. Chaque matin, à 8H, l'encierro est le signal d'une nouvelle journée qui commence. A travers les rues de la vieille ville, les 6 taureaux qui combattront lors de la corrida de l' après midi sont amenés du corral de Santo Domingo aux arènes. Etrange jeu avec la mort consistant à courir entre les cornes, sentir le souffle de l'animal dans son dos, l'accompagner sur quelques mètres en harmonie avec la noblesse de sa course. Tout au long du parcours les "Pastores" assurent le bon déroulement de la course, notamment en ramenant les taureaux isolés. Des postes de la "Cruz Roja" prêts à intervenir au moindre incident et à évacuer les blessés vers les hôpitaux limitent le risque de décès à l'un des encierros les plus dangereux. La corrida attendra de se trouver entre ombre et soleil pour commencer et servira de préambule à une nouvelle nuit de fête dans les bars de la capitale navarraise. Une nuit où il faudra pourtant dormir pour ceux qui demain matin, à 8H risqueront leur vie pour le plaisir, pour eux même, pour l'adrénaline ou parfois pour accéder au quart d'heure de notoriété prévu par Andy Warhol. 
photographie.com : 2005-06-01

Pages