Marcheur

Coup de coeur Bourse du talent # 27 /
Marcheur / Cédric Helsly / Présentation
Derrière ma vitre. Je regardais passer les paysages. Mon pote arrêta la voiture, se tourna vers moi et me dit : "je vais aller marcher un peu ". Nous étions entre la Pologne et l'Ukraine. Pendant des Jours, nous fuyions les villes pour découvrir cette ruralité. Au fur et à mesure que nous errions, il pris ses distances avec moi, au point de disparaître. II s'enfonça dans ce paysage avec ce pas déterminé. Et disparu. Cette fiction photographique est une rêverie, une vision de l'errance à travers l'Europe de l'Est. Cest une recherche d'une beauté simple, graphique et coloriste. cette série renvoie simplement à ta répétition et au défilement des paysages, des lieux, des nuages. Le Marcheur raconte une histoire qui n'a plus de prise sur le temps. Il raconte un voyage d'un point à plus rien. II n'a pas de but, il se balade, et il disparaît. Cest une antidote à notre société qui se veut toujours tourné vers une réalité, un contre pied à l'idée qu'Il faut toujours aller d'un point à un autre. Photographe depuis plusieurs années, je cherche à raconter des histoires qui visent une certaine forme d'universalité à partir des thématiques telle que l'absence ou la disparition. L'œuvre de Duane Michals, les images plus récentes de Gregory Crewdson sont des repaires dans mes créations. 
photographie.com : 2005-11-23

Pages