Pour des tirages exceptionnels

Conférences HP à Arles /
Pour des tirages exceptionnels / Andrew Behla / Prendre le temps
Pionnier du tirage numérique Andrew Behla aime partager sa passion de la découverte des nouveaux supports d'impression. Il nous révèle la base de sa méthode pour obtenir au lieu de tirages moyens, des tirages exceptionnels. 
Andrew Behla qui a débuté par la photographie noir et blanc, est l'un des experts du tirage numérique. Il pratiqué le tirage Fine Art sur les mythiques Iris serie 2000 pour une société d'édition puis pour Sitex (le fabriquant de l'imprimante Iris) au début des années '90. C'était l'époque des pionniers comme Graham Nash (de Crosby, Still, Nash and Young). Les types de papiers disponibles étaient alors assez restreints, ils n'étaient d'ailleurs pas apprêtés pour cet usage. Depuis lors il y a eu une foule de développement dans les papiers et les supports. « Nous vivons une période excitante pour les photographes. Nous pouvons tirer sur tous types de supports avec des résultats incroyables. On peut tirer sur du papier très épais Arches, Somerset ou Velvet. Il reste de nombreuses découvertes à faire dans l'exploration des surfaces que l'on aimera utiliser. Une grande du plaisir provient du toucher de ces nouveaux médias. » Behla encourage donc les photographes à essayer les différents types de papier pour l'intégrer à leur travail créatif.  
Prendre le temps de regarder ses tirages 
Andrew Behla qui enseigne le tirage Fine Art à l'UCLA, l'université de Californie, remarque que ses étudiants sont souvent dépassés par le nombre de possibilité et d'option pour le tirage. Ils en éprouvent de l'anxiété pour choisir papiers, encres et imprimantes. La liberté du choix s'accompagne de complexité et de questionnements : jusqu'où aller avec un tel support ? qu'est-ce qui a du sens pour son travail ? Pour s'éviter une telle frustration, Andrew Behla recommande de se simplifier la vie tout en étant créatif. Tout d'abord, il faut prendre le temps de regarder les tirages, faire des corrections pour passer d'un bon tirage à un tirage exceptionnel. Il faut rechercher à produire sur ses tirages de l'impact afin que l'on puisse en le regardant ressentir quelque chose. Le processus d'apprentissage avec le numérique est assez similaire à celui du laboratoire noir et blanc ou couleur. Les jeunes photographes veulent souvent réaliser un tirage excellent immédiatement. C'est un mythe de croire qu'en achetant simplement une imprimante on devient un grand tireur, car cela prend du temps pour développer son œil, choisir ses papiers. Une bonne façon de faire, c'est de se former avec quelqu'un de plus expérimenté, de montrer ses tirages, partager l'expérience et les techniques. Le papier et l'encre coûtent cher, il faut donc se former pour maîtriser le processus qui est plus riche en possibilité que le laboratoire chimique. Il faut comprendre que le processus est différent, il s'agit de réactions de l'encre avec le papier. 
Les profils ICC en automatique 
La méthode est pourtant aujourd'hui grandement simplifiée par l'utilisation des profils standard des imprimantes. Ces profils donnent automatiquement des résultats parfaits pour commencer. Chaque papier possède un profil ICC qui caractérise sa façon de réagir avec l'encre. HP a inclus ces profils directement avec ses imprimantes. Dès que l'on installe le driver de l'imprimante, le profil des papiers y est associé. C'est la meilleure façon de faire avant de procéder aux ajustements sur PhotoShop.  
Intervenant : A. Behla
Le vendredi 07 juillet 2006
26, rue du Sauvage, Arles, France

Du 4 juillet au 17 septembre 2006
Du mardi 04 juillet 2006 au dimanche 17 septembre 2006
Maison des Rencontres d'Arles, Arles Cedex, France

photographie.com : 2006-08-03