Travailleurs syriens au Liban

/
Travailleurs syriens au Liban / Joan Bardeletti / Présentation
© Joan Bardeletti 
Environ 600 000 syriens travaillent au Liban. Ils représentent plus de 10% de la population libanaise.

Venant au Liban d'avril à octobre, ils vivent dans des conditions de fortune avant de retourner en Syrie en hiver. Les familles entières se déplaçant bien souvent, des villages syriens entiers sont donc recrées au Liban.
Payé environ $10 par jour, ils doivent bien souvent louer un terrain à un propriétaire libanais et payer des intermédiaires pour pouvoir travailler. Cette main d'œuvre abondante et bon marché est indispensable à l'économie libanaise dans l'agriculture et la construction. Leur fuite au moment de la guerre en juillet 2006 a contribué à paralyser le Liban au moins autant que les bombardement israéliens.

Au mieux population fantôme ignorée de tous, les syriens au Liban souffrent souvent d'un fort racisme de la part des libanais du fait de l'occupation syrienne au Liban
Souvent accusé de voler ou d'être des espions du gouvernement syrien, le retrait de l'armée syrienne en 2005 les laissent dans une situation très précaire face aux injustices ou agressions.

On assiste donc à un paradoxe étrange où la Syrie fournit une main d'œuvre bon marché au pays qu'elle a occupé politiquement et militairement pendant si longtemps.

Ce travail, réalisé en octobre 2006, suit la vie et le travail de ces ouvriers syriens dans la plaine agricole de la Bekaa au Liban. En lien avec l'actualité encore tourmentée du Liban, il apportera j'espère un éclairage complémentaire sur la présence syrienne au Liban. 

Picture Tank Source photographique indépendante et collective
L'Ancienne Imprimerie
19, rue Bisson
75020 Paris, France

www.picturetank.com
Joan Bardeletti
Du dimanche 01 avril 2007 au dimanche 29 avril 2007
4 rue Jouannet, Bordeaux, France

photographie.com : 2007-02-27

Pages