David Favrod, l'éternel étranger

Exposition

Né en 1982 à Kobe, David Favrod grandit en Suisse où il reçoit une éducation basée sur la culture japonaise. À 18 ans, il essaie d'obtenir la double nationalité mais les autorités nippones rejettent sa demande : c'est le début d'une longue errance entre deux cultures et deux langues, qui le pousse à chercher sa vraie identité et son destin. Puisant son inspiration dans les archives familiales, les récits de guerre de ses grands parents japonais, le souvenir d’Hiroshima, ou les contes de fée, David Favrod construit une oeuvre poétique et sensible qui évoque l'aliénation mais aussi la liberté absolue propre à l'enfance. L'exposition Gaijin ("l''étranger" en japonais) que lui consacre la Galerie La Petite Poule Noire du 18 avril au 25 mai 2013 regroupe plusieurs séries réalisées par l'artiste au fil des quatre dernières années. 

Autoportrait en poulpe, série Gaijin, 2009 © David Favrod

Cette année, David Favrod a fait partie de la sélection officielle de Hyères. En 2012, il a été nommé "photographe de demain" par le Musée de l’Élysée (Lausanne), et il a été présenté à la Kantonale Schaffensbeiträge im Bereich visuelle Kunst und Design à la Galerie Zur Matze (Brig), ou encore en Italie dans le cadre de l’International Talent Support, ITS8 (Trieste). En 2009, il a remporté le Premier prix Work in progress aux Rencontre Internationales de la Photographie à Arles et le Premier prix de l’International Viewbook PhotoStory. Il est également lauréat du Aperture Portfolio Prize 2010 à New York.

Roxana Traista

3/05/2013

Sadako, série Gaijin, 2009 © David Favrod

Mishiko, série Hikari, 2012 © David Favrod

Sans titre, série Gaijin, 2009 © David Favrod

Exposition, du 18 Avril 2013 au 25 Mai 2013.
12 boulevard des Filles du Calvaire,  75011 Paris
tél : + 33 (0) 1 58 30 89 70