Vues d'Arles - Albums de famille "C'est dans leurs failles que se cache la beauté"

Erik Kessels travaille de longue date avec la photographie vernaculaire. Il crée à partir du matériau abondant qu'est la photographie amateur des installations, des mises en scènes qui questionnent ses usages populaires. L'album de famille en est un des plus répandus. Dans l'exposition "Album Beauty", Kessels décortique et observe à la loupe cette pratique domestique et commémorielle sensée garder la mémoire des êtres chers et pourtant vouée inexorablement à l'anonymat.
(c) Alice Fournier
 
(c) Rémi Lo Duca
 
La scénographie nous promène dans un album photo géant, où les visages d'inconnus se succèdent, parfois nommés, parfois reliés par un simple air de ressemblance ou une époque. Comme dans les cahiers que nous conservons dans le bas d'une armoire, on y trouve des photos volantes, des formats et techniques diverses, des découpages téméraires, des emplacements vides. Pour Erik Kessels, l'album de famille, par ses imperfections et ses accidents, révèle une autre histoire derrière celle des protagonistes. Ce sont les accidents des images elles-mêmes qui nous touchent : pliures, pellicules voilées, doigts devant l'objectif et autres tâches ou flous impromptus. L'histoire familiale devient au fil des années une histoire de photographies.
 
> Erik Kessels, Album Beauty, Palais de l'Archevêché (07).
 
Alice Fournier
 
Autres, du 5 Juillet 2013 au 5 Juillet 2013.