Vingt-cinq ans de Visa pour l'Image, ça se fête !

Perpignan, Mecque incontestable du photojournalisme, accueillera encore cette année une vingtaine d'expositions qui mettront en lumière la beauté et la folie d'un monde en mouvement. La rétrospective consacrée au célèbre reporter de guerre britannique, Don McCullin, est une première en France. João Silva, une autre star de cette édition, s'est plongé dans ses archives à la recherche de la vérité. Ses images témoignent d'une carrière extraordinaire et d'une personnalité hors-norme. À leurs côtés, d'autres photographes tout aussi talentueux scrutent la vie avec un entêtement quasi-obsessionnel. On dit que la photo people est en train d'étouffer le photojournalisme. Cette édition de Visa pour l'Image, que nous allons décrypter pour vous, montre que la vraie image est immortelle. Elle mérite qu'on s'y précipite.
 
Nous saluerons ici Jean-Jacques Naudet qui vient de mettre un terme à son journal électronique. Il y poursuivait sa passion pour une photographie, initiée avec la création du Photo de Roger Thérond en 1967. Nous nous souviendrons des excellentes pages des people de la photo - l'œil de la lettre - confiées en 2011 à Yan Morvan, la poursuite régulière des célèbres numéros d'amateurs avec des photos de vacances, mais aussi ce bel hommage rendu à David Hamilton en republiant un article nostalgique de 1974. Nous connaissons - malheureusement trop bien - à Photographie.com, toutes les difficultés pour faire un journal en ligne ; aussi nos pensées vont à cette disparition, juste avant l'ouverture de Visa pour l'image, un festival créé avec le soutien de Roger Thérond il y a 25 ans.
 
Didier de Faÿs et la rédaction de Photographie.com
3/09/2013