Livres

Certains artistes parcourent des milliers de kilomètres pour photographier des paysages exotiques à l'autre bout du monde. D'autres posent leur regard sur leur propre pays, dont ils cherchent à révéler l'âme. Originaire d'Abbeville, Pascal Bachelet fait partie de ces derniers : au cours d'un périple de quatre mois, il photographie sa région natale et ce qu'il appelle la "colonne vertébrale" du département : la Somme. De cette aventure identitaire et humaine résulte un livre sensible qui montre les richesses d'un territoire complexe et fascinant.
Vous avez probablement déjà revendu vos cadeaux de Noël, vous êtes donc à la recherche de petits objets à la fois beaux et utiles !? Voici notre liste de livres photos qui sauront vous dépayser et séduire…
François Boisjoly et Jean-Christophe Badot
Éditions Héritage architectural
Mais ils sont complètement fous ! Imagine-t-on aujourd'hui un livre aussi pointu qui parle d'un art réputé mineur, ciblé sur une période déterminée, restreint à une nationalité, limité à une partie du monde fût elle aussi vaste et indéfinie ? Pourtant François Boisjoly et Jean-Christophe Badot l'on fait, et il ne nous reste plus qu'à rêver.
La plupart d'entre nous ne mettront jamais les pieds dans un quartier dit "sensible". Parce que nous avons peur, parce que ça ne nous intéresse pas, parce qu'il n'y a rien à voir. Dans la conscience collective, ce monde reste un monde lointain où les fils d'immigrés vendent des drogues et des armes, et mettent le feu aux voitures. Le photographe Jean-Manuel Simoes s'est demandé, il y a quelques années, si la vie derrière ce mur imaginaire qui sépare Paris de ses banlieues était aussi épouvantable qu'on le dit.
Hobbledehoy est un livre très personnel : le photographe britannique Ed Alcock y raconte la relation fusionnelle entre entre sa compagne et leur fils adolescent. L'écrivain Emmanuel Carrère (connu notamment pour son roman Limonov, lauréat du prix Renaudot en 2011) s'inspire des images pour explorer une histoire d'amour de sa propre jeunesse. Touchants et sincères, leurs récits étudient la force et la fragilité de l'amour.

Les heureux possesseurs de l'édition 1978 chez Contrejour vont enfin cesser de faire des jaloux : le Skyline de Franco Fontana revient avec ses couleurs d'horizon plus pures que jamais.

Ce n'est certes pas le premier livre de Giorgia Fiorio et pas davantage un retour condensé sur un travail de près de vingt cinq ans qui très tôt avait signalé un regard singulier posé sur des univers d'hommes, un regard féminin franc et dont la touche esthétique arrive d'elle-même, portée par la force de ses sujets.
Parfois et même souvent, la collection Photopoche s'ecarte de sa ligne de monographies pour introduire un volume transversal, oligraphique dirait-on. "L'un par l'autre" propose une galerie de portraits de photographes réalisés par leurs confrères. Les photographes ont coutume de dire qu'ils n'aiment pas trop être photographiés, les voilà servis, pour une fois sortis du sécure autoportrait.
L'hôpital psychiatrique de Picauville/Fondation Bon-Sauveur (Manche), tel est le point de départ du livre du photographe Mathieu Pernot et de l'historien Philippe Artières. Publié par les éditions Le Point du jour, "L'Asile des photographies" vient de remporter le Prix Nadar Gens d'images 2013.
Voici un livre qui devrait plaire aux amateurs de plage et de vacances ! Imaginé par Caroline Minjolle et Jesus Diaz de Vivar, Fatima's secrets nous propose de voyager - et nous désaltérer - grâce à des recettes de cocktails aussi savoureux que joyeusement subversifs. Bonne dégustation !

Pages