Naissance du Prix Herez Corpo

Le Prix Herez Corpo met en avant la photo d’entreprise trop souvent considérée comme secondaire. Il n’est pas obligatoire de partir à l’autre bout du monde pour raconter de  belles histoires photographiques. Des photographes comme Man Ray avec ses rayogrammes pour la Compagnie Électrique ou Robert Doisneau dans sa relation au long court avec Renault nous l’ont prouvé.

L'art est aussi en entreprise

La première édition du Prix Herez Corpo propose à tout photographe professionnel ou étudiant en photographie de traiter ce sujet de la préservation du patrimoine humain ou financier par une autre façon d’aborder la photo corporate.

La maison Herez, créée en 1995, est un acteur majeur et indépendant de la gestion privée, de la gestion de fortune et du family office. Pour cette société composée de passionnés, le patrimoine n’est pas uniquement financier ou immobilier, mais aussi culturel et artistique. De cette vision est née de démarche de la Culture Patrimoine.
C’est grâce à cette ouverture créative sur le monde que pendant six années consécutives Herez a été mécène de la Bourse du Talent afin de faire éclore, quatre fois pas an, de jeunes talents photographiques. Il y a trois ans l’entreprise a décidé de créer le Mécénat Herez afin de soutenir annuellement un artiste plasticien qui l’a interpelé (peintre, street artiste…).
Accompagnant au quotidien des familles et des entreprises depuis la construction de leur patrimoine jusqu’à sa transmission, Patrick Ganansia, président d’Herez, scrute avec son œil critique de collectionneur les mises en situation de son univers professionnel. À l’aube de 2021, le dirigeant a remarqué que la photo d’entreprise dite corporate, n’était que très rarement mise en avant. C’est ainsi qu’est né le Prix Herez Corpo.

Le Prix Herez Corpo met en avant la photo d’entreprise.